Granada

20 février 2011

p1110777.jpgp1110776.jpgp1110775.jpgDerniére soirée trés réussie à Playa El Coco passée avec un couple de canadiens mais il nous faut quitter cet endroit magique et regagner Granada,ville que nous apprécions tant pour sa beauté que pour son ambiance

C’est le qrand  festival  mondial de la poésie ! évidemment nous ne le savons pas et il nous est trés difficile de trouver un hotel; il fait aux alentours de 36° voire plus ….;mais pas de panique ,aprés avoir essuyé plusieurs refus pour manque de disponibilité , nous réussissons enfin à en trouver un et,un bien !ouf!

Même si nous connaissons cette ville ,il est trés agréable de flâner dans les rues ,s’arrêtant ici ou là pour déguster de délicieux cappucino et retourner tester ce pollo con ron!!!

Voilà,les cheveux sont ok,les mains aussi,il faut  s’occuper des pieds tellement sollicités depuis le début des vacances (pas un moment de plaisir pour Didier)

Nous avons la chance de voir le plus grand chanteur du Nica ,tout le monde chante c’est super!!!

La boucle est bouclée  Nous passons une nuit chez Borris histoire de récupérer nos affaires d’hiver laissées chez lui

Il nous faut remettre jeans,pull,blousons et chaussures!!!!!!!!!

Playa El Coco

18 février 2011

p1110532.jpgp1110652.jpgp1110630.jpgp1110618.jpgimg0696.jpgDerniére migration avant de regagner Granada ou nous nous poserons deux jours avant de nous envoler(que ceux qui traverseront l Atlantique à ce moment ne décollent pas leur nez du hublot car il pourrait que l’on se croise………. qu’ils embrassent Maxou de notre part)

Playa El Coco! une pure merveille ! encore un endroit non foulé par le tourisme!!avec ,comme  une sorte de lodge tenu par un canadien qui nous concocte des repas dignes du guide Michelin Entre autre ,queue de langouste grillée avec une sauce extrêmement bien cuisinée………..et tout ça pour une poignée de dollars

On ne choisit pas son menu,on laisse faire le chef suivant son inspiration et c’est toujours une grande réussite! nous qui ne devions rester qu’une nuit ici ,on en passe trois et on y resterait bien encore!!!!!!

Je pense que,dorénavant,les restau malouins seront proscrits N’allez pas vous faire des idées et me demander ce genre de menus à la maison car ce n’est pas une spécialité nica !vous l’aviez deviné je présume?………..

Nous sommes à seulement quelques encâblures du Costa Rica . Retour à la grande quiétude aprés San Juan un tantinet festif!

Quels moments fabuleux !Nous avons été pris sur la route par 3 jeunes mexico-nica qui nous ont véhiculés jusqu’à un village de pêcheurs ou vit une communauté d’ indigénes-

Eclatement du radiateur et une crevaison agrémentent le parcours

Ici c’est encore un coin de paradis;qq marches et escalades de crique en crique,du bodyboard et des couchers de soleil !du grand spectacle: un camaieu de bleu,rose,orange ,rouge Nous sommes comptemplatifs 

Nous terminons en beauté;ne nous manquent que les tortues de mer que nous avons râtées de qq semaines hélas!!!

Avons hâte de retrouver un peu de fraicheur sur le sable de la plage du Sillon car ici,ça commence à chauffer sérieusement!!!!!

L’eau,néanmoins, n’est pas trés chaude par rapport à la température de l’air et ça ,c’est trés agréable ! on est loin des 36° de l’an passé!!!

J’espére que la température s’est réchauffée à St Malo car,on nous parle du printemps qui pointe son nez avec les jonquilles and co  reste à voir!!!!

San Juan

15 février 2011

p1110487.jpgimg0654.jpgp1110469.jpgPour accéder aux plages paradisiaques autour de San Juan ,pas facile!!il faut monter dans un truck qui vous y conduit par des pistes assez défoncées

Maderas ,jolie crique avec des rochers,s’érigeant tels des orques surpris en plein saut au milieu du Pacifique Personne sauf quelques surfeurs en quête de vagues venant se fracasser sur le sable blond brûlantemoticone

Nous prenons un verre au bistrot des expat’s ou nous restons longuement discuter avec un jeune ancien pilote qui vient d’cheter un magnifique hotel Il nous trouve tellement sympas qu’il nous y invite pour moitié prix Et voilà comment on fait des affaires même au Nica!!!!!

Assez de bus,de camions de marche ,nous décidons aujourd’hui de louer des vélos pour accéder à la playa Hermosa . Pour ceux qui connaissent et qui ont le temps de regarder la télé ,c’est là ou a été tourné SURVIVOR ! Périple parsemé d’embûches car Didier a un vélo pourri avec une chaine qui ne cesse de sauter(ce qui lui vaut des mains de mécanicien)  et le mien n’a pas de frein(aie aie aie!!)

Une heure suffit pour y arriver par une piste pleine de cailloux et nous devons parfois porter nos vélos pour traverser des ruisseaux . QQ baignades bien agéables ,un peu de lecture,cherchant en vain de l’ombre et de quoi se sustenter Juste une petite cahute posée là sur la plage pour le w-e proposant des plats douteux…………;

Les plages sont certes magnifiques mais nos plages bretonnes n’ont pas grand’chose à leur envier

Le temps passe ,les cheveux et les ongles poussent Il convient donc de trouver un barbero(et non un Barbereau) ainsi qu’une manicure Certes rien de bien luxueux mais il faut savoir s’adapter Rire s’abstenir quant à la coupe de cheveux Je pense que le crâne sera bronzé en passoire!!!!!evidemment ,il est préférable de se laver le cuir chevelu aussitôt que commencent les démangeaisons mais pour 2E80 la coupe ,on ne peut pas tout avoir!!

ST Valentin ,tradition oblige  ,nous nous offrons un bon repas en amoureux ,même si c’est le cas depuis quelques semaines mais là c’est le grand jeu avec apéro

 

PHOTOS

14 février 2011

p1110442.jpgp11104251.jpgp1110401.jpgimg0601.jpg

San Juan Del Sur

12 février 2011

Ah !le rituel du matin! s’enduire d’écran total en prévention de rides disgracieuses ( même si c’est déjà fait) refaire le sac qu’on a défait la veille ,attendre un bus pour une destination inconnue sans savoir ou l’on va dormir le soir(un peu de piment ne nuit pas) mais globalement pas de mauvaise surprise !  n’est ce pas là  le prix à payer des routards??

Je ne sais pas si TV5 vous l’a dit mais ici ,en saison séche,les méres de famille préférent ne pas envoyer les enfants à l’école plutôt que de les envoyer sales donc même trés pauvres ( 2eme pays le plus pauvre aprés Haiti) les nica sont propres.

Une petite info au passage ,au cas ou cela vous intéresse: la branche a cassé et ,hier soir ,en voulant regagner un restaurant en longeant le lac et en passant sous les barbelés avec nos torches parce qu’on  n’y voyait rien,les lunettes ont dû tomber dans l’eau !! Triste sort!!

Nous apercevons ce matin des singes capucins en faisant une derniére marche trés difficile Juré c’est la derniére!!! Finies les ascensions de volcans!!

Nous quittons notre vie monacale pour San Juan Del Sur,petite ville balnéaire ou la pêche reste encore une activité importante

Deux gallo pinto et 4 cafés sur le ferry au petit déjeuner pour 100  cordobas(environ 3,80 euro) Une heure de traversée trés agréable car évidemment nous prenons le 1er ferry et il n’y a pratiquement personne 

Nous sommes agréablement surpris car SRDS s’avére trés accueillante avec des plages magnifiques

Nous passons une soirée animée dans un restau en bord de mer à savourer un excellent

 poisson accompagné de chants et danses nicara Whaou!!!cela change réellement d’ambiance On a plutôt l’impression de sortir d’une assez longue hibernation

Alors il paraitrait que certains d’entre vous ne peuvent pas ouvrir le blog !Cela serait-il de la mauvaise volonté Qu’ils se dépêchent car nous allons bientôt rentrer et il sera alors inutile de poser des questions sur le voyage. Je les enverrai lire le texte qui s’y rapporte!!!!!

merida

9 février 2011

img0571.jpgimg0553.jpgp1110233.jpgimg0561.jpgp1110171.jpgp1110170.jpgp1110160.jpgPas ou peu de marche aujourd’hui…1ere journée de repos pendant laquelle nous nous adonnons à la lecture et au scrabble;trés beau score d’ailleurs !devinez de qui?

Nous résidons dans une hacienda,trouvée par hasard,tout prés du parc naturel du volcan Madeiras au milieu d’une multitude d’oiseaux et de singes hurleurs

Histoire de se remettre en jambes le lendemain 15km nous attendent afin d’accéder,à mi parcours du volcan ,à une cascade. La balade est magnifique et nous avons le loisir d’évoluer le long d’un sentier trés pentu bordé d’eucalyptus ,citronniers ……..et même pas mal de pétroglyphes(.même au body attack je ne transpire pas autant……)

Nous avons fait la connaissance d’un jeune garçon qui fait partie d’une association caritative et qui nous a demandé de travailler pour ce projet éducatif mais le temps nous manque…..;Tant pis!;ce sera pour la prochaine fois!!!Sur la route nous avons le plaisir de goûter  du chocolate organico volcanico:curieux mais savoureux pour nous grands adeptes addicts de ce produit ……

Marcher,vous l’avez compris,est notre lot quotidien car ,pour découvrir pleinement le nica, on n’a pas d’autre choix Tout est beau ici et tellement vrai,aucun artifice

le kayak en riviére est moins fatigant

L ile est trés paisible et trés peu peuplée(35000 habitants pour 256km2 Les gens sont trés différents physiquement(plus foncés de peau ,plus trappus avec les cheveux raides mais  ce n’est pas la peine de vous en raconter plus puisque vous avez vu tout cela sur le petit écran………

Pas la folle ambiance:le restau ferme à 20H 30!ce rythme permet l’allégement des sacs ,la lecture restant la seule distraction de la soirée ;difficile cependant car l’éclairage est plutôt faiblard!il nous faut donc recourir à nos lampes de mineur……..

La biére ici se prend avec plusieurs gouttes de chili à laquelle  on ajoute du sel  ce qui donne un effet moussant assez impressionnant!!!!!

Nous invitons ceux qui le souhaitent à venir prendre l’apéritif dés notre retour!

Nous quittons notre bout du monde pour un autre tout aussi merveilleux tout aussi tranquille au pied du volcan Conception( 2H de bus pour effectuer 25KM par une piste effroyable)

Nous sommes à CHARCO VERDE ………..certains feront la relation!!!!!

Ometepe

6 février 2011

p11101491.jpgp11101471.jpgp1110140.jpgp1110128.jpgp11100821.jpgp11100821.jpgp1110034.jpgp1110103.jpgp1110114.jpgp1110068.jpgp1110075.jpg OMETEPE! ile tropicale composée de deux volcans rattachés entre eux par un isthme étroit

Ile merveilleuse située sur le plus grand lac d’Amérique centrale! Ah! il faut la mériter cette ile!!

Nous partons de la frontiére du Honduras(20KM) pour arriver non loin du Costa Rica!

Un taxi,un bus blindé avec en prime poules,sacs de riz,de mais,des marchands ambulants,un aveugle qui joue de l’accordéon,encore un bus complétement déglingué,un autre taxi,un bus que nous attrapons au vol(celui qui fait la liaison entre le Nica et le Costa Rica) trés chicos celui-là et enfin un bateau!!!!mais j’en passe!!!

Traversée fascinante avec en toile de fond deux volcans de forme parfaite (1610m et 1395m)

La végétation est tres belle,des ribambelles de perroquets s’envolent devant nous,les singes gesticulent de branche en branche Les balades sont variées tout autour des volcans ,nous nous baignons même dans une retenue d’eau  (cristalline)de riviére ou nous rencontrons un français ….;;oui ici c’est une denrée rare! qui parcourt le Costa Rica et le Nica à vélo Bel exploit car il y a pas mal de montées

Les pistes qui relient les villages sont extrêmement mauvaises Nous n’arrivons pas à nous déplacer en bus ici car,aussitôt quelqu’un s’arrête et nous propose de nous emmener(on sait bien qu’il ne faut pas monter avec n’importe qui ) mais il n’y a aucun risque les gens sont vraiment sympas Nous avons même été véhiculés aujourd’hui par un pick up de flics!!!!!

AH ! marcher tous les jours et boire une bonne biére bien fraiche le soir n’est pas une activité si facile!cela requiert une bonne maitrise de son corps: avancer prudemment un pied devant l’autre,remplir son verre en prenant bien soin de ne pas renverser et le porter à la bouche avec précision Il faut de l’entrainement!

Nous sommes quand même de piétres ambassasseurs de la France :moi avec une chaussure éclatée ,Didier avec sa branche de lunettes en moins et son bermuda déchiré……………;

Miraflor

4 février 2011

p1110001.jpgp1100979.jpgp1100845.jpgp1100981.jpgp1100964.jpgp1100992.jpgp1100912.jpgp1100905.jpgp1100888.jpgVous n’allez pas nous croire si on vous dit ,qu’ici,on ne trouve même pas de cartes postales!!!

Au moins,comme le pense sûrement Didier,pas de tentation de fringues!!Tant pis pour moi je n’ai même pas pu faire les soldes !!Bon !j’arrête de gémir!

Trés interessante visite d’une fabrique de cigares suivie d’ un excellent restau végétarien

Ici l’authenticité est à l’ordre du jour !malgré la pauvreté du pays les maisons de ville sont propres chacun nettoie son trottoir   sur lequel se trouve un garde armé

Ce matin,lever 5h Nous courons vers la panamérican,pour essayer de héler un taxi mais nada Ils doivent sûrement dormir Quelle idée!!!Happons un bus qui nous conduit à l’embranchement de Miraflor et ouf! coup de chance il s’apprête à partir ( c’est le seul  de la journée!)

Sur la piste de montagne  qui nous conduit à Miraflor,véritable réserve naturelle,les plantations de café,tabac(  havana),riz………. se succédent

Les enfants font des signes de la main à notre passage,faisant rouler devant eux un vieux pneu de vélo

A l’arrêt du bus,un jeune garçon de dix ans nous attend pour nous conduire à la finca de ses parents ou nous passons des moments mémorables

Nous prenons les repas nica avec eux devant un écran de montagnes baignées de lumiére et imprégnées d’un air plus fais que dans la vallée Il fait délicieusement bon!

Nelson,le maitre de maison et guide à la fois,nous fait découvrir des coins merveilleux Nous

chevauchons ainsi pendant 5H à travers des chemins caillouteux et pentus en rendant visite à deux familles et en jouant à Indiana Jones pour accéder à d impressionnantes cascades

5H de  cheval dans la journée!!!nos membres s’en souviennent malgré la prise d’aspirine pour éliminer l’acide lactique,,,,,,,,

Soirée musique au son de la guitare de Nelson et chants émouvants évoquant la liberté aprés la révolution

ESTELI 2

2 février 2011

img0519.jpgp1100794.jpgp1100755.jpgp1100807.jpgp1100804.jpgp1100802.jpgimg0518.jpgCri5mn aprés les dix couches de cirage passées,Didier admire ses chaussures et là(grand éclat de rire …….de moi…)elles sont parsemées de ravissantes tâches roses

Quand aux miennes elles sont remarquablement faites et le tout pour0 cordoba car le gars n’a pas voulu que je le paie!!!

Cela ne nous empêche pas d’aller le midi  déjeuner à pied dans une finca écologique ,au mileu d’un magnifique jardin botanique.délicieuses  boules de pain complet avec du brie,du fromage façon suisse,des lassis,des riz au lait et à la banane,2 cafés pour la somme de 150 cordobas c’est à dire 6 E Tout est fait sur place avec des produits naturels et l’endroit est charmant

ESTELI

2 février 2011

p1100787.jpgp1100790.jpgp1100787.jpgp1100784.jpgTout est fermé le dimanche car le Nica est un pays chrétien Les haut-parleurs haranguent la ville et prêchent la bonne parole

Aprés avoir traversé la ville avec nos sacs sur le dos pour changer d’hotel,nous décidons de nous occuper de nos chaussures :D idier a envie de voir ses chaussures briller et moi de raccourcir la laniére des miennes qui se sont allongées aprés un séjour dans l’eau de la lagune…………

123